Par

Trop de pseudo-experts irresponsables dans les médias !

Certains professionnels français de santé, très médiatisés hélas, constituent-ils une menace envers la progression des connaissances scientifiques en France et menacent-t-ils par leurs propos la qualité des soins prodigués aux victimes de pédocriminels ? On peut vraiment se poser la question.

Quand on entend un pédopsychiatre affirmer à la télé et à une heure de grande écoute que « L’immense majorité des enfants abusés vont bien » (Marcel Rufo) ou quand on lit sous la plume d’un gynécologue-sexologue très médiatisé aussi (Sylvain Mimoun, « expert » d’une chaîne publique, tout de même !) qu’il existe des « séquelles positives » aux relations sexuelles adulte/enfant… on ne peut que rester pantois. Une des conséquences positives pour les hommes selon le docteur Mimoun est qu’ils deviennent plus tard des « bêtes de sexe« . On croit rêver.

Que fait le Conseil de l’Ordre des Médecins devant ces propos ?

médias

Cliquez pour agrandir

En savoir plus : voir l’article de 20 minutes

L’article a été retiré ! Victoire !!

Par

L’empathie : pour remettre le monde à l’endroit

copyright Sandrine Goldschmidt

© Sandrine Goldschmidt

«Redonner au monde sa cohérence pour éliminer les violences»

C’est le titre du dernier article rédigé par Sandrine Goldschmidt, journaliste, sur son blog « A DIRE D’ELLES« , à l’occasion de l’interview du 11/06/2013 du docteur Muriel Salmona sur radio libertaire. Lisez ce merveilleux article sur l’empathie.
Lien : http://sandrine70.wordpress.com/2013/06/12/redonner-au-monde-sa-coherence-pour-eliminer-les-violences/

Par

Tony Meilhon

Tony Meilhon est accusé du meurtre de Laëtitia Perrais, 19 ans, près de Pornic (Loire-Atlantique), en janvier 2011.

Tony MeilhonLe psychiatre Coutanceau s’interroge, quand il évoque l’impulsivité de Tony Meilhon.

«Est-ce que ça se soigne réellement, j’en sais rien…»

La question s’était-elle posée auparavant ? Visiblement, non.

Rappelons quelques faits :
Inceste : inceste petite-fille / grand-père et un fils issu de leur rapport : petite-fille soignée ? grand-père condamné ? Non
Inceste : beau-père se masturbant devant son beau-fils en regardant des films pornos : enfant soigné ? beau-père condamné ? Non
Inceste : beau-père abusant de sa belle-fille : belle-fille soignée ? beau-père condamné ? Non

Et à présent, nos experts se demandent si cet enfant devenu adulte est psychopathe ou pas.
ATTENTION : ce « coup de gueule » ne vise pas à dédouaner Tony Meilhon de la responsabilité de ses actes barbares. Je souhaite simplement pointer du doigt les faiblesses de notre système de prévention en matière de crimes.

N’est-ce pas un peu tard pour se pencher sur le problème ?

Nos érudits experts se demandent si tout cela ne serait pas la faute de cette mère qui n’a pas su fixer de limites (la belle expression !). Rappelons que cette mère a mis au monde un autre enfant auparavant conçu par son propre grand-père !!! Certes… l’expression « famille sans limites » est certainement juste mais elle permet du même coup d’évacuer d’autres responsabilités… La société a-t-elle fait son travail de prévention, de soins, et de justice ? Les précédents criminels (grand-père et beau-père) ont-ils été condamnés ? Les faits d’inceste ont-ils été même reconnus ? Les précédentes victimes (mère et sœur de Tony Meilhon) ont-elles été correctement prises en charge et soignées pour les faits d’inceste qu’elles avaient subis ? Tony Meilhon lui-même a-t-il été correctement pris en charge pour le fait d’inceste qu’il a subi enfant et les probables négligences qu’il a subies enfant ?

On s’est contenté de placer un enfant dans un foyer.

Nos services de protection de l’enfance, nos services de soins, nos services de justice, se sont contentés de placer un enfant dans un foyer.
A-t-il été suivi médicalement dans ce foyer ? Existait-il une volonté réelle de le soigner, de traiter les précédentes victimes, de condamner les précédents agresseurs ? Ha ha ha… ne rêvons pas.
Encore aujourd’hui, il a un suivi psychiatrique… PAR COURRIER !
Il finira sa vie en prison ou en hôpital psychiatrique. Nous voilà rassurés. Nous pouvons dormir tranquilles.

Plus d’infos sur le procès Tony Meilhon

Par

Le juge Burgaud porte plainte contre Bertrand Tavernier

Le juge Burgaud porte plainte contre Bertrand Tavernier pour ses propos d’incitation au meurtre : «Je suis contre la peine de mort. Mais c’est quelqu’un qu’on a envie d’exécuter ce juge d’Outreau», avait lancé le réalisateur le le 10 avril sur le plateau de «C à vous» sur France 5.

J’espère que cette plainte sera l’occasion pour Bertrand Tavernier de découvrir que – grâce au juge Burgaud – des enfants ont été reconnus victimes à ce procès .

J’espère que cette plainte sera l’occasion pour Bertrand Tavernier de découvrir que des adultes qui ont été reconnus innocents à ce procès ont été reconnus des années après coupables de maltraitances graves sur leurs propres enfants (maltraitances qui de ce fait ont duré des années à cause de ce procès)

J’espère que cette plainte sera l’occasion pour Bertrand Tavernier de découvrir que des enfants dont les témoignages ont été ignorés tentent de se suicider encore en 2013.

 

Pour en savoir plus :

Débat avec le juge Burgaud suite à la… par JaneBurgermeister

Par

Pédocriminalité et politique : il a dit : « La porno juvénile ne fait de mal à personne »

Tom Flanagan

Tom Flanagan
copyright La Presse – Photo archives

La réalité de la pédocriminalité ne semble pas émouvoir cet homme politique.

Suite

Par

L’Ordre des médecins de Paris invite les médecins à la prudence dans leurs signalements !

doll

D’après le psychiatre Gérard Lopez, deux enfants meurent chaque jour en France sous les coups d’un proche !
©REUTERS/Mario Anzuoni

Une recommandation de l’Ordre des médecins incompréhensible

Comment ne pas réagir ?

Nous avons réagi dans un article sur l’Express YourSelf. Suite

Par

Petit Manuel à l’Usage des Adultes Victimes de Révélations d’Abus Sexuels

Quelles sont les réactions des adultes confrontés aux révélations d’abus de la part d’un enfant ?

Le sujet est abordé avec humour et pertinence.

« Petit Manuel à l’Usage des Adultes Victimes de Révélations d’Abus Sexuels », rédigé par Philippe Iacono, samedi 15 décembre 2012.·

On se préoccupe toujours des enfants victimes d’abus, mais pas assez à mon goût des adultes à qui ils ont la bonne idée de révéler leurs abus.

Il m’a semblé utile d’établir une sorte de mode opératoire destiné aux malheureux adultes en détresse, qui un jour seront confrontés à une révélation d’abus sexuel en provenance d’un enfant. Je ne le souhaite à personne, mais on ne sait jamais.

Suite