Par

Trop de pseudo-experts irresponsables dans les médias !

Certains professionnels français de santé, très médiatisés hélas, constituent-ils une menace envers la progression des connaissances scientifiques en France et menacent-t-ils par leurs propos la qualité des soins prodigués aux victimes de pédocriminels ? On peut vraiment se poser la question.

Quand on entend un pédopsychiatre affirmer à la télé et à une heure de grande écoute que « L’immense majorité des enfants abusés vont bien » (Marcel Rufo) ou quand on lit sous la plume d’un gynécologue-sexologue très médiatisé aussi (Sylvain Mimoun, « expert » d’une chaîne publique, tout de même !) qu’il existe des « séquelles positives » aux relations sexuelles adulte/enfant… on ne peut que rester pantois. Une des conséquences positives pour les hommes selon le docteur Mimoun est qu’ils deviennent plus tard des « bêtes de sexe« . On croit rêver.

Que fait le Conseil de l’Ordre des Médecins devant ces propos ?

médias

Cliquez pour agrandir

En savoir plus : voir l’article de 20 minutes

L’article a été retiré ! Victoire !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.