Recherche: les traumatismes laissent une trace ADN

La recherche suisse fait une découverte étonnante

Recherche dans l'ADNOn n’arrête pas la recherche… Des chercheurs de l’Université de Genève ont découvert que les abus sexuels laissent une trace biologique dans l’ADN des victimes, une trace que l’on parvient même à mesurer dans l’ADN tout simplement extrait de leur sang. Suite