Par

Acquittés d’Outreau : et si la justice s’était trompée ?

Acquittés d’Outreau : et si la justice s’était trompée ?

Émission du 10 juillet 2013 sur LCP «Acquittés d’Outreau : et si la justice s’était trompée ?»

Présentation de l’émission sur le site de la chaîne :
«On pensait le dossier Outreau définitivement clos depuis l’acquittement de treize des dix-sept accusés en 2005, mais huit ans plus tard, l’affaire rebondit.

L’association Innocence en danger, spécialisée dans la défense des enfants face aux violences sexuelles, demande la comparution de Daniel Legrand fils, l’un des acquittés d’Outreau pour des faits de viols prétendument commis entre 1997 et 1999 lorsqu’il était mineur et pour lesquels il n’a jamais été jugé. L’homme de 31 ans va être renvoyé devant une Cour d’Assises, selon le parquet général de Douai.

Une nouvelle qui scandalise les avocats des acquittés : « Certains révisionnistes se servent de Daniel Legrand comme d’un prétexte pour rejuger toute l’affaire », déplore Frank Berton, l’avocat de la famille Lavier. En mars dernier déjà, un film signé par Serge Garde, remettait en cause certains acquittements. Deux ans auparavant, en 2011, il publiait un livre avec Chérif Delay, le fils du couple Delay-Badaoui. Le jeune homme y affirmait qu’il avait été violé par neuf adultes alors que la justice n’en a condamné que quatre.

Faut-il rouvrir le dossier explosif d’Outreau ? Daniel Legrand doit-il de nouveau affronter la justice ? Pourquoi l’affaire d’Outreau ne connait-elle toujours pas de fin

Les invités d’Arnaud Ardoin  :
–  Georges Fenech, député UMP du Rhône
–  Julien Delarue, avocat de Daniel Legrand
–  Jean-Michel Decugis, journaliste au Point
–  Jean-Christophe Boyer, avocat des enfants Delay

Lien vers le site de l’émission : http://lcp.fr/149351

 

 

Par

Tony Meilhon

Tony Meilhon est accusé du meurtre de Laëtitia Perrais, 19 ans, près de Pornic (Loire-Atlantique), en janvier 2011.

Tony MeilhonLe psychiatre Coutanceau s’interroge, quand il évoque l’impulsivité de Tony Meilhon.

«Est-ce que ça se soigne réellement, j’en sais rien…»

La question s’était-elle posée auparavant ? Visiblement, non.

Rappelons quelques faits :
Inceste : inceste petite-fille / grand-père et un fils issu de leur rapport : petite-fille soignée ? grand-père condamné ? Non
Inceste : beau-père se masturbant devant son beau-fils en regardant des films pornos : enfant soigné ? beau-père condamné ? Non
Inceste : beau-père abusant de sa belle-fille : belle-fille soignée ? beau-père condamné ? Non

Et à présent, nos experts se demandent si cet enfant devenu adulte est psychopathe ou pas.
ATTENTION : ce « coup de gueule » ne vise pas à dédouaner Tony Meilhon de la responsabilité de ses actes barbares. Je souhaite simplement pointer du doigt les faiblesses de notre système de prévention en matière de crimes.

N’est-ce pas un peu tard pour se pencher sur le problème ?

Nos érudits experts se demandent si tout cela ne serait pas la faute de cette mère qui n’a pas su fixer de limites (la belle expression !). Rappelons que cette mère a mis au monde un autre enfant auparavant conçu par son propre grand-père !!! Certes… l’expression « famille sans limites » est certainement juste mais elle permet du même coup d’évacuer d’autres responsabilités… La société a-t-elle fait son travail de prévention, de soins, et de justice ? Les précédents criminels (grand-père et beau-père) ont-ils été condamnés ? Les faits d’inceste ont-ils été même reconnus ? Les précédentes victimes (mère et sœur de Tony Meilhon) ont-elles été correctement prises en charge et soignées pour les faits d’inceste qu’elles avaient subis ? Tony Meilhon lui-même a-t-il été correctement pris en charge pour le fait d’inceste qu’il a subi enfant et les probables négligences qu’il a subies enfant ?

On s’est contenté de placer un enfant dans un foyer.

Nos services de protection de l’enfance, nos services de soins, nos services de justice, se sont contentés de placer un enfant dans un foyer.
A-t-il été suivi médicalement dans ce foyer ? Existait-il une volonté réelle de le soigner, de traiter les précédentes victimes, de condamner les précédents agresseurs ? Ha ha ha… ne rêvons pas.
Encore aujourd’hui, il a un suivi psychiatrique… PAR COURRIER !
Il finira sa vie en prison ou en hôpital psychiatrique. Nous voilà rassurés. Nous pouvons dormir tranquilles.

Plus d’infos sur le procès Tony Meilhon

Par

Le juge Burgaud porte plainte contre Bertrand Tavernier

Le juge Burgaud porte plainte contre Bertrand Tavernier pour ses propos d’incitation au meurtre : «Je suis contre la peine de mort. Mais c’est quelqu’un qu’on a envie d’exécuter ce juge d’Outreau», avait lancé le réalisateur le le 10 avril sur le plateau de «C à vous» sur France 5.

J’espère que cette plainte sera l’occasion pour Bertrand Tavernier de découvrir que – grâce au juge Burgaud – des enfants ont été reconnus victimes à ce procès .

J’espère que cette plainte sera l’occasion pour Bertrand Tavernier de découvrir que des adultes qui ont été reconnus innocents à ce procès ont été reconnus des années après coupables de maltraitances graves sur leurs propres enfants (maltraitances qui de ce fait ont duré des années à cause de ce procès)

J’espère que cette plainte sera l’occasion pour Bertrand Tavernier de découvrir que des enfants dont les témoignages ont été ignorés tentent de se suicider encore en 2013.

 

Pour en savoir plus :

Débat avec le juge Burgaud suite à la… par JaneBurgermeister

Par

Philippe Apatie : « Qu’as-tu fait des enfants ? »

"Qu'as-tu fait des enfants ?", de Philippe Apatie.Il s’appelle Philippe Apatie, il a 46 ans, et il vient de publier un ouvrage dans lequel il raconte son cheminement entre les viols subis de la part de son beau-père lorsqu’il avait entre 13 et 16 ans, et le procès de ce dernier en Cours d’Assises. L’accusé y a été reconnu coupable de viols sur trois jeunes personnes. Philippe Apatie n’a pas pu se constituer partie civile en raison de la loi française sur la prescription des crimes sexuels ; il n’a pu que témoigner à charge.

Voici son interview, qui donne très envie de lire son livre  :

Acheter son livre : http://www.lulu.com/shop/philippe-apatie/quas-tu-fait-des-enfants/paperback/product-21022019.html

Par

“Retour à Outreau”, le livre de Jacques Thomet

blockquoteOutreau-DC-1-pour-BLOG-page-001A l’heure où sortent cette semaine à Paris le film de Serge Garde « Outreau, l’autre vérité » et mon livre « Retour à Outreau – Contre-enquête sur une manipulation pédocriminelle » (Editions KontreKulture), il est temps de sonner le tocsin à La Haye auprès de la Cour pénale internationale, pour qu’y soient jugés ces crimes contre l’humanité commis dans l’ancien pays de droits de l’homme.blockquote2 Jacques Thomet.

Jacques Thomet invité sur LCP Suite

Par

Pas de diffusion, pas d’information, pas de réflexion !

« Outreau, l’Autre Vérité », le dernier film de Serge Garde, n’est diffusé dans aucune salle à Bordeaux !

Le film de Serge Garde « Outreau, l’Autre Vérité » n’a pas été réalisé dans l’objectif de remettre en question le verdict du procès. Serge Garde est d’abord un journaliste professionnel. Et il a fait son travail de journaliste en prenant le temps de donner la parole à ceux qui ne l’ont pas eue à l’époque : les enfants reconnus victimes, puis les nombreux professionnels ayant travaillé sur le procès à l’époque. Trois ans de travail. Le film a été projeté à la Maison du barreau de Paris, en présence de nombreux étudiants avocats. Il y fut bien accueilli. Serge Garde, en tant que citoyen, souhaite susciter le débat et la réflexion : jusqu’où peut-on accepter des dysfonctionnements au sein de notre institution judiciaire et quel rôle ont joué les médias à l’époque ? Suite

Par

Outreau : le livre de Jacques Thomet est sorti

Retour à Outreau, écrit par Jacques Thomet

Retour à Outreau, écrit par Jacques Thomet, © KontreKulture

Suite