Par

Acquittés d’Outreau : et si la justice s’était trompée ?

Acquittés d’Outreau : et si la justice s’était trompée ?

Émission du 10 juillet 2013 sur LCP «Acquittés d’Outreau : et si la justice s’était trompée ?»

Présentation de l’émission sur le site de la chaîne :
«On pensait le dossier Outreau définitivement clos depuis l’acquittement de treize des dix-sept accusés en 2005, mais huit ans plus tard, l’affaire rebondit.

L’association Innocence en danger, spécialisée dans la défense des enfants face aux violences sexuelles, demande la comparution de Daniel Legrand fils, l’un des acquittés d’Outreau pour des faits de viols prétendument commis entre 1997 et 1999 lorsqu’il était mineur et pour lesquels il n’a jamais été jugé. L’homme de 31 ans va être renvoyé devant une Cour d’Assises, selon le parquet général de Douai.

Une nouvelle qui scandalise les avocats des acquittés : « Certains révisionnistes se servent de Daniel Legrand comme d’un prétexte pour rejuger toute l’affaire », déplore Frank Berton, l’avocat de la famille Lavier. En mars dernier déjà, un film signé par Serge Garde, remettait en cause certains acquittements. Deux ans auparavant, en 2011, il publiait un livre avec Chérif Delay, le fils du couple Delay-Badaoui. Le jeune homme y affirmait qu’il avait été violé par neuf adultes alors que la justice n’en a condamné que quatre.

Faut-il rouvrir le dossier explosif d’Outreau ? Daniel Legrand doit-il de nouveau affronter la justice ? Pourquoi l’affaire d’Outreau ne connait-elle toujours pas de fin

Les invités d’Arnaud Ardoin  :
–  Georges Fenech, député UMP du Rhône
–  Julien Delarue, avocat de Daniel Legrand
–  Jean-Michel Decugis, journaliste au Point
–  Jean-Christophe Boyer, avocat des enfants Delay

Lien vers le site de l’émission : http://lcp.fr/149351

 

 

Par

Le pédocriminel type : un stratège

Portrait d’un pédocriminel par l’expert psychiatre qui l’a examiné

Le pédocriminel écope de 10 ans de réclusion pour avoir abusé de plusieurs mineures. Voici son portrait par le psychiatre qui l’a examiné : « On le trouvait partout où il y avait des enfants, des jeunes. Nous avons là un pédophile ordinaire. Un homme à la pédophilie assumée, vécue au quotidien. »

Suite

Par

Justice : le procès du père de Pierre C. a eu enfin lieu !

Justice : grande nouvelle pour les « anciens » du Collectif

Dur combat que de mener son propre père devant la Justice.

Justice : le combat de Pierre

Pierre a gagné en Justice contre son père !

Vous avez participé à la première année du groupe de parole à Bordeaux et vous avez pu entendre pendant un an le témoignage de Pierre C., victime d’inceste par son père (avocat), qui souhaitait faire comparaître ce dernier devant la Justice. Suite