Témoignage : « Voilà pourquoi je n’ai rien dit à ma famille ou à la police »

Un témoignage remarquable qui peut éclairer certain-e-s sur les motivations de leur propre silence.

Témoignage d'Emily YoffeEmily Yoffe nous offre un témoignage en or, dans son article publié le 27 juin 2012, intitulé : « J’ai été agressée sexuellement 3 fois avant l’âge de 20 ans ». La première fois, elle avait 9 ans. Pourquoi n’a-t-elle pas parlé à ses parents du « jeu des chatouilles », auquel un adolescent de 14 ans voulait la faire jouer, avec une insistance et des gestes choquants pour la petite fille ? Elle nous répond que décrire en mots la scène à ses parents lui paraissait encore plus difficile, à l’époque, que se taire.
Extrait de l’article  : “Cela aurait pu être bien pire. Aucun des trois individus qui m’ont agressée sexuellement quand j’étais jeune n’était un prédateur pédophile comme Jerry Sandusky, l’ancien entraîneur de l’équipe de football de l’université de l’Etat de Pennsylvanie, reconnu coupable d’agressions sexuelles sur des mineurs. Ce que j’ai subi fut bref et tristement banal. On estime, même si personne ne connaît les vrais chiffres, qu’une fille sur quatre et qu’un garçon sur six sont abusés sexuellement avant l’âge de 18 ans.”

► Lire l’article sur Slate
Source : Slate.fr,  article de Emiliy Yoffe paru le 27/06/2012